Fonds fédéraux en transport en commun – Le ministre Sohi incite Québec à travailler pour accélérer la cadence

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

 

Fonds fédéraux en transport en commun

Le ministre Sohi incite Québec à travailler pour accélérer la cadence

Montréal, le 10 juillet 2017 – TRANSIT, l’Alliance pour le financement des transports collectifs au Québec, accueille favorablement les modalités associées à l’octroi des fonds fédéraux présentées dans une lettre transmise par le ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités Amarjeet Sohi au ministre des Finances du Québec, Carlos Leitão. Ces investissements inégalés contribueront à renforcer la croissance économique, réduire les émissions de gaz à effet de serre et promouvoir la santé publique. Toutefois, le retard dans le processus d’approbation des projets du Québec est très préoccupant.

Source : Infrastructure Canada (2017). Plan Investir dans le Canada : lettres à propos des ententes bilatérales intégrées – Québec [http://www.infrastructure.gc.ca/plan/letters-lettres/pt-qc1-fra.html]

TRANSIT exhorte donc le gouvernement provincial et le gouvernement fédéral à collaborer davantage afin que les projets du Fonds pour l’infrastructure de transport en commun qui ont été soumis récemment par le Québec et qui sont en cours d’examen par le fédéral soient acceptés le plus rapidement possible afin qu’ils soient réalisés avant l’échéance du 31 mars 2018.

Déjà, à l’automne dernier, l’Alliance avait constaté que Québec était dernier de classe et l’invitait à rapidement aller chercher sa part des investissements fédéraux en transport en commun. Voilà maintenant que le ministre Sohi « encourage [le ministre Leitão] à travailler avec les représentants d’Infrastructure Canada pour veiller à ce que [l’]allocation de financement puisse être utilisée dans son intégralité ». Aucun commentaire de ce type ne se retrouve dans la lettre au ministre ontarien de l’Infrastructure Bob Chiarelli.

À titre d’exemple, seulement 39 projets, ou 21% du financement disponible, ont été approuvés pour le Fonds pour l’Infrastructure de transport en commun (FITC – Phase 1), contre 636 projets et 64% du budget disponible en Ontario. Il en va de même pour les projets nationaux et régionaux et le Fonds des petites collectivités du Nouveau Fonds Chantiers Canada.

La Politique de mobilité durable est l’occasion de définir l’avenir de la mobilité

Le Québec traîne de la patte et prévoit investir 5 fois moins par habitant que l’Ontario pour développer les transports collectifs au cours de la prochaine décennie. La Politique de mobilité durable, annoncée pour le printemps 2018, sera l’occasion de dresser une vision claire de l’avenir de la mobilité au Québec, ce qui passera par des investissements en transports en commun nettement rehaussés. 

-30-

À propos

La mission de TRANSIT est de favoriser le développement et l’amélioration des services de transports collectifs au Québec, en s’assurant qu’ils reçoivent le financement nécessaire pour permettre au plus grand nombre possible de citoyens d’en bénéficier. Depuis sa création en août 2011, TRANSIT publie des rapports d’analyse et fait état de plusieurs recommandations pour pallier la crise des transports et aider le gouvernement et les organisations de transports collectifs à atteindre leurs objectifs d’achalandage d’ici 2020.

 

Source

Samuel Pagé-Plouffe, coordonnateur

Cell : 514.714.6762

info@transitquebec.org