Politique de mobilité durable 2030 : Pour atteindre ses objectifs dans les temps prévus, le gouvernement devra s’en donner les moyens

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

 

Politique de mobilité durable 2030

Pour atteindre ses objectifs dans les temps prévus, le gouvernement devra s’en donner les moyens

Montréal, le 20 avril 2018 – L’Alliance TRANSIT salue la Politique de mobilité durable (PMD) et les nouveaux investissements en transports collectifs annoncés mardi par le gouvernement du Québec. La PMD témoigne d’un changement de paradigme en matière de planification de la mobilité. À l’approche de la campagne électorale, TRANSIT invite les décideurs à prendre sérieusement en considération cette nouvelle approche gouvernementale.

Miser sur des solutions rigoureuses et durables en matière de mobilité

TRANSIT tient à souligner le constat particulièrement lucide que fait le gouvernement dans sa Politique lorsqu’il affirme que l’augmentation de la capacité routière « fragilise davantage les finances publiques tout en contribuant de façon importante à l’accroissement de la congestion, de la motorisation des ménages et des émissions de GES. De nouvelles façons de faire devront être favorisées » (p.17).

La professeure titulaire de la Chaire Mobilité et de la Chaire de recherche du Canada sur la Mobilité des personnes à Polytechnique Montréal, Catherine Morency, partage ce constat. Par ailleurs, selon elle : « La PMD est très certainement un virage dans la bonne direction avec des investissements importants pour les transports collectifs et une reconnaissance du rôle fondamental des modes actifs et du potentiel des modes alternatifs. Les investissements prévus devront être soutenus par des stratégies fortes de gestion de la demande (tarification, stationnement, développement urbain, etc.) pour assurer un changement systémique et durable des comportements de mobilité. »

Il faudra donc éviter de répéter les erreurs du passé où l’on cherchait à répondre aux problèmes de mobilité en milieu urbain en misant sur l’augmentation de la capacité routière. Les décideurs devront non seulement tenir compte de ces considérations, mais aussi des opportunités nouvelles qui accompagnent la Politique. Par exemple, le Forum sur la mobilité et le transport collectif qui aura lieu à Laval le 23 avril sera une occasion à saisir pour promouvoir des solutions de mobilité durables.

Des cibles extrêmement ambitieuses et des moyens à mettre en oeuvre

Les cibles de diminution de 20 % de la part des déplacements effectués en auto solo et de réduction de 37,5 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports sous le niveau de 1990 devront être accompagnées des moyens suffisants pour les atteindre dans les temps prévus. L’Alliance voit d’un bon oeil l’annonce d’un forum annuel qui permettra de constater l’état de la mobilité au Québec en plus d’assurer le suivi de la Politique et d’y apporter des bonifications si nécessaire. Ce forum favorisera d’ailleurs le maintien de la mobilisation de la société civile.

La PMD fait d’ailleurs un pas concret vers une mobilité durable en visant une augmentation de 5% de l’offre de service de transport en commun (60% d’ici 2030) et ce, en investissant 3 milliards $ dès les quatre premières années. Ces nouveaux investissements sont assurément bienvenus, mais beaucoup reste à faire en termes de financement pour atteindre les cibles et pour répondre aux besoins en transports collectifs dans toutes les régions du Québec.

L’Alliance TRANSIT, dont plusieurs membres faisaient partie du comité consultatif du gouvernement sur la Politique, s’engage à collaborer pour aider à déterminer de nouveaux leviers de financement des transports collectifs et des outils économiques de gestion de la demande dans le cadre du chantier qui déposera ses recommandations en 2020.

-30-

À propos de TRANSIT

La mission de TRANSIT est de favoriser le développement et l’amélioration des services de transports collectifs au Québec, en s’assurant qu’ils reçoivent le financement nécessaire pour permettre au plus grand nombre possible de citoyens d’en bénéficier. Depuis sa création en août 2011, TRANSIT publie des rapports d’analyse et fait état de plusieurs recommandations pour pallier la crise des transports et aider le gouvernement et les organisations de transports collectifs à atteindre leurs objectifs d’achalandage d’ici 2020.

Consultez la liste des membres de TRANSIT en cliquant ici.

 

Source

Samuel Pagé-Plouffe

Cell : 514.714.6762

info@transitquebec.org